Publicité

Le silence de Molière

Marc Paquien met en scène une fascinante conversation imaginaire entre l'unique fille de Molière, au destin solitaire, et un jeune homme. Le mystère du théâtre prend corps !

Molière épouse en 1662 la comédienne Armande Béjart, de vingt ans sa cadette ; de leur union naquit une unique fille, Esprit-Madeleine (1665-1723), qui resta éloignée du monde du théâtre et demeura dans l'ombre, la solitude et le silence. Donnant voix à ce mystérieux silence, l'essayiste, historien des arts et écrivain Giovanni Macchia a créé une fascinante conversation entre Esprit-Madeleine et un interlocuteur imaginaire.

Ce destin méconnu, énigmatique et solitaire permet d'infinies hypothèses sur la relation à son illustre père, d'infinies interprétations sur sa propre vision du théâtre. Molière imagina pour elle le personnage de la petite Louison dans Le malade imaginaire, qu'elle refusa de jouer, comme elle refusa plus tard de répondre aux attaques infamantes qui salissaient ses parents (jusqu'à l'accusation inepte d'inceste, certains prétendant qu'Armande serait la fille de Molière).

Marc Paquien, qui a su enchanter le public de la Comédie de Picardie à travers plusieurs brillantes mises en scène, dont celle des Femmes savantes, donne vie à cette mise au point libératrice avec Ariane Ascaride dans le rôle d'Esprit-Madeleine.

Comédie de Picardie Amiens

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire