Publicité

L’Orfeo de Monteverdi

Si L’Orfeo de Monteverdi est considéré comme le premier chef-d’œuvre dans l’histoire de l’opéra c’est sans aucun doute lié au génie dramatique propre de Monteverdi qu’il le doit, qui, pour la première fois, réussit la subtile alliance du mot, de la note et de l’affect…

Dans L’Orfeo, Monteverdi donne à la figure mythique du poète parti chercher sa bien-aimée aux enfers une incarnation prodigieusement humaine et incroyablement moderne.

Yves Lenoir, metteur en scène, dont vous avez pu apprécier le travail dans sa reprise de Castor & Pollux de Rameau (septembre 2014), s’est lancé à la poursuite d’une nouvelle incarnation du mythe en allant chercher Orphée, dans la chambre d’un Chelsea Hotel peuplé de créatures tout droit sorties de la Factory d’Andy Warhol.

Après La Pellegrina en 2014, Étienne Meyer et Les Traversées Baroques seront à nouveau aux pupitres pour déployer, autour d’une distribution où brillent jeunesse et excellence, les ors et les soufres de ce Walk on the Wild Side baroque.

En italien, surtitré en français.

Réserver

Auditorium 18, boulevard de Verdun, 21000 Dijon France

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire