Publicité

Jann Halexander et Veronika Bulycheva dans 'Urgence de vous'

URGENCE DE VOUS
Spectacle musical binôme du Gabon à la Russie

avec Jann HALEXANDER et Veronika BULYCHEVA

Deux artistes venus d'ailleurs, l'un franco-gabonais, l’autre russe naturalisée française, se retrouvent sur scène. Les deux sont musiciens auteurs compositeurs et interprètes, chacun a son parcours original : ils présentent et mélangent leurs univers personnels à travers leurs chansons et des dialogues poignants.

On se retrouve en face de polémiques actuelles autours des clichés et des préjugés liés à leurs pays d’origine : être biculturel est une fragilité et force à la fois.

Urgence de Vous s'adresse à celles et ceux qui ont l'esprit curieux et qui souhaitent voguer sur deux rives d’un seul fleuve nommé 'humanité' !

Urgence de vous

***

URGENCE DE VOUS
Spectacle musical du Gabon à la Russie !
16 mai 2019

Face au 13 Quai de l'Oise, 75019 Paris

Sur scène
Jann Halexander : chant, piano
Veronika Bulycheva : chant, guitare

Billetterie

Bateau théâtre « Le Nez Rouge » Quai de l'Oise, 75019 Paris France

Jann HALEXANDER et Veronika BULYCHEVA 'URGENCE DE VOUS' 16/05 au Nez Rouge [Bande-Annonce]

Véronika Bulycheva

Véronika Bulycheva est proche de nous, comme si sa langue maternelle et la nôtre ne faisait qu’une. Dans un registre contemporain, la suavité et le ton léger de ses mots nous transportent au coeur de sa culture slave jadis si étroitement liée à la France.  En traversant les frontières qui nous séparent de son Oural natal, Véronika avait l’obsession d’atteindre l’espace de libre expression tant évoqué et souvent fantasmé par celles et ceux qu’elle a quitté.  Veronika est ce trait d’union artistique qui permet après murs et rideaux effondrés, de retrouver l’intimité et l’émoi d’un univers poétique commun.  Chanteuse guitariste et compositrice, elle nous emmène dans son univers poétique au fil de son histoire avec ses chansons, « où l’on sait rire d’un drame autant qu’en pleurer ».

Biographie

Veronika Bulycheva est née d’un père russe et d’une mère oudmourte dans un petit village de l’Oural en Russie. À 15 ans, elle commence des études musicales au lycée de Votkinsk (la ville natale du compositeur P.I. Tchaikovski) : elle étudie l’accordéon, le chant lyrique et la direction de chœur. En 1989 elle entre à l’Académie des Arts de Saint-Pétersbourg où elle suit un cursus de guitare jazz et apprend la composition. Ses études achevées, forte de plusieurs années d’expériences de la scène et confiante dans son talent, elle quitte SaintPétersbourg en 1992 pour Paris. À Paris Veronika Bulycheva forme le duo Mamouchka avec sa compatriote Natalia Ermilova, chanteuse et violoniste. Ensemble elles enregistrent plusieurs albums de chansons traditionnelles russes (label ARB music). En 2004 Veronika commence sa carrière solo et produit 4 albums de compositions (Sketis Music). Son dernier EP Of the Ural est accessible sur toutes les plateformes numériques.

Jann Halexander

Jann Halexander est un chanteur (auteur-compositeur-interprète), acteur et réalisateur francogabonais. En mars 2013, le chanteur Jann Halexander fêtait ses dix ans de carrière dans un théâtre parisien avant de se produire en province. Jann Halexander, qui a fait ses débuts à Angers, possède un répertoire mélangeant humour et émotion, mélancolie et passion, des titres phares : A Table, Aucune Importance, Il est minuit Docteur Schweitzer ou encore Papa, Mum.

Biographie

Jann Halexander, né Aurélien Makosso-Akendengué le 13 septembre 1982 à Libreville, l'artiste franco-gabonais chante l'exil, la différence, la passion amoureuse, la famille. Il a donné des centaines de représentations en France, Belgique, Allemagne. Le 21 janvier 2017, il chante aux côtés de Tita Nzebi, Jearian, François Ngwa au Café de la Danse dans le cadre du spectacle pour le Gabon 'Une Aurore se Lève'. Il tourne de 2017 à 2018 avec le tour de chant A Vous Dirais-Je.

Pourquoi Urgence de vous ?

Véronika à propos de Jann Halexander

Il est différent … marqué par ses origines qu’on ne peut nier vu son apparence. Il ne parle pas beaucoup mais quand il prend la parole il me surprend par ses connaissances dans des domaines très variés qu’il exprime avec une aisance en déployant ses points de vue sans crainte. On vit dans un monde binaire : nord - sud, blanc - noir … en Jann j'ai rencontré « l’autre », celui qui dévoile sur mes méconnaissances, à moi, qui suis remplie de certitudes comme beaucoup de mes semblables issus du grand Est !

M'être embarquée tout doucement dans le processus du montage de ce spectacle me fait évoluer. A travers nos différences j’apprends à me connaître davantage. Vive la douce France qui nous permet cet espace où l’on peut prendre le temps de s'apprivoiser l’un et l’autre !

Jann à propos de Veronika Bulycheva

C’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui aime le mauvais café. Je veille donc à acheter du café premier prix vraiment mauvais quand elle vient. Il faut savoir accueillir les gens.  
Plus sérieusement, il y a encore un enfant en moi qui rêve d'immensité, qui court après l'immensité. Et alors je découvre l'immensité en elle. Parce qu'elle vient de la Grande Russie ? Des grandes steppes?  Peut-être. Mais pas seulement. Elle peut parler pendant des heures sur la puissance du sentiment amoureux. Et j'écoute, captivé, ne rien dire, juste l'écouter, elle s'exprime très bien, cherche le mot juste, le plus juste possible. Veronika a brisé quelques clichés tenaces que j'avais sur la Russie, pays où je m'étais pourtant rendu à plusieurs reprises : Moscou. Oui mais la Russie n'est pas Moscou. Pas plus que Paris n'est la France ou Libreville le Gabon. Et alors à son contact, je me suis souvenu que l'enfant que j'étais ne courrait pas seulement après l'immensité. Il courrait après les autres, après l'Autre. Pour apprendre, pour comprendre, pour aimer. Plus simplement : pour vivre.

Ce spectacle depuis le début  est une aventure, une folle aventure, une belle aventure humaine, avec ce sentiment qu'elle et moi sommes peut-être avec quelques autres les pionniers d'un nouveau monde…

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire