Publicité

Gustave Eiffel « En fer et contre tous » - Théâtre Frochot

Que s’est il passé pour que, à la fin du siècle dernier, la France entière haïsse à ce point Gustave Eiffel ?

Décembre 1888 : à trois mois de l'inauguration de la Tour Eiffel tous les charpentiers se mettent en grève. .. Comment Eiffel va-t-il gérer cette crise ?

Mais, au-delà de l'anecdote, que s'est-il passé pour que, à la fin du XIXème siècle, la France entière haïsse à ce point Gustave Eiffel, rendu responsable du suicide de milliers de personnes ?

Avec fougue et humour, le comédien incarne un Gustave Eiffel étonnant.

Découvrez Eiffel l'homme moderne, qui inventa le Management. Découvrez Eiffel le visionnaire, qui fit entrer la France dans la démocratisation technologie, comme Steve Jobs imposa la démocratisation numérique.

Découvrez Eiffel le génie, qui créa l'emblème de la France et lui redonna sa fierté de grande puissance mondiale.

Découvrez l'homme impitoyable et juste qu'était Gustave Eiffel.

Gustave Eiffel en Fer et contre Tous est une élucubration historique qui ravit passionnés et curieux.

Pièce Gustave Eiffel

Auteur : Alexandre Delimoges
Artistes : Valentin Giard
Metteur en scène : Alexandre Delimoges

ALEXANDRE DELIMOGES (en alternance avec VALENTIN GIARD)

Billetterie

Théâtre

Théâtre Frochot 6 rue Frochot, 75009 Paris France

Prochaines dates

A propos du spectacle

« Gustave Eiffel. En fer et contre tous » est une biographie théâtralisée servie par un comédien seul, jouant le héros illustre dans son contexte mais avec des références de notre époque. Pour une meilleure mise en perspective, le comédien n’est pas grimé tel que le personnage célèbre était en réalité ; au contraire, le comédien peut être jeune (ou femme, par exemple) pour jouer un homme célèbre et sexagénaire !

Ce spectacle sur Gustave Eiffel marque le début d’une série de « Seuls en scène Biographiques ». Ainsi, un deuxième est en cours d’écriture sur Joséphine Baker.

Dans cette série, le principe est à chaque fois le même : une anecdote « explosive » dans la vie de notre illustre héros sert de point de départ à un monologue retraçant sa vie, son contexte historique, social et politique. L’anecdote sert ainsi de prétexte à faire revivre un pan entier de notre Histoire collective. L’unité de temps et de lieu est respectée. Tout se passe en temps réel, sans ellipse, sans flashback. L’acteur s’exprime dans le style confidence à un public qui a le droit de réponse, rendant le spectacle vivant et moderne.

Alexandre Delimoges

Archéologue contrarié, comédien et auteur - non contrariés - depuis 1992, Alexandre Delimoges a longtemps dirigé théâtres et festivals d’arts vivants à Paris. A la scène, il fait le grand écart entre drame et comédie, cette dernière étant le domaine où il est le plus « réquisitionné », comme il dirait lui-même. Son premier metteur en scène s’appelait d’ailleurs Sylvie Joly. En tant qu’auteur, il écrit sous plusieurs noms. Martin Leloup pour les enfants : quatre de ses spectacles se jouent actuellement à Paris, dont un depuis seize ans. Et Alexandre Delimoges, son vrai nom, pour le théâtre : drame psychologique, sketch, comédie, livret musical. Dans l’esprit du spectacle sur Gustave Eiffel, il écrit actuellement sur le personnage de Joséphine Baker pour sa série de monologues théâtraux ressuscitant nos personnages illustres.

« Passionné d’histoire et amoureux des grands hommes, des révolutionnaires, des précurseurs, des « chercheurs d’absolu », de ceux qui se dépassent et élèvent l’humanité, j’admire Gustave Eiffel le téméraire. Loin d’être un mégalomane, c’était un pragmatique. Pour lui, se dépasser était raisonnable. Sa limite était celle qu’il fixait selon son propre jugement. Personne ne pouvait l’influencer. Il travaillait consciencieusement, avec acharnement, avec dureté. J’aime cette personnalité et je souhaitais écrire quelque chose à son sujet, le faire revivre, en montrant l’homme qu’il était à la ville et surtout au bureau.

Par ailleurs, l’énorme révolution qui secoua le XIXème siècle, selon moi, ne fut ni politique (Napoléon) ni sociale (postrévolution 1789), mais bien industrielle : nous y sommes encore aujourd’hui ! Cette révolution a réorganisé notre société, entre patrons et employés, et nous en parlons également durant tout le spectacle ».

A propos de la compagnie

Nés d’une farouche envie de faire du théâtre, Les Voyageurs Sans Bagage c’est d’abord une aventure entre amis : Mohamed Allouchi, Oussamah Allouchi, Rachid Hirchi, Fionn Perry. L’équipe tire sa force de ses différences et sa complémentarité. Leur objectif de départ est de faire du théâtre pour tous, populaire et de qualité en utilisant leur arme de rassemblement massif « l’humour ».
En 2010, Ils décident d’unir leurs talents et de rassembler une équipe composée d’artistes de tous horizons pour se lancer dans la création de ce qui deviendra leur première pièce : « La vie c’est comme un arbre » qui rencontrera un franc succès auprès du public belge avec des représentations à Bruxelles, Liège et Charleroi.
Ce qui leur vaudra d’être élus Bruxellois de l’année 2012. Ils enchaîneront avec des représentations à Paris et une tournée dans différentes villes au Maroc dont Casablanca, Tanger, Rabat et Marrakech. Leurs spectacles ont été diffusés en télé en Belgique sur la RTBF et BX1 et au Maroc sur 2M.
Suivra, alors en 2015, un autre succès populaire
« Showmeur Island », une pièce satirique sur les problèmes engendrés par le chômage et les inégalités sociales.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire