Publicité

Concert Ray Lema et Laurent de Wilde - Maladrerie

RAY LEMA - LAURENT DE WILDE  : RIDDLES

Le duo de piano le plus reussi depuis longtemps . "Ray Lema et Laurent De wilde viennent de publier , à 2 pianos , un album atypique , charmant et familier . Si à court d idée cadeaux vous souhaitez offrir un disque de jazz qui ne passe pas trop jazz celui repondra à vos attentes … un petit bijou » . LE MONDE Francis Marmande

En CONCERT Le 14 AVRIL 20H30 la MALADRERIE / BEAUVAIS

  • 03 44 15 67 62

Concert

La Maladrerie 203 Rue de Paris, 60000 Beauvais France

A ma gauche, Ray Lema. L'homme qui a dirigé la musique de la rencontre historique entre George Foreman et Mohammed Ali au Zaïre en 1974, la star du label Island de Chris Blackwell, le pianiste, le percussionniste, le guitariste, le collaborateur d'Alain Bashung, de Jacques Higelin, de Steward Copeland (The Police), de Claude Nougaro, des Voix Bulgares, le porte-voix de l'Unesco...

A ma droite, Laurent de Wilde. Le pianiste surdoué, touche-à-tout génial, normalien, écrivain, compositeur, chroniqueur, chef d'orchestre, auteur de documentaires, musicien acoustique comme électronique, côtoyant les légendes du jazz comme les DJ du moment, le compère de Jacques Gamblin sur les planches de leur spectacle...

Les deux hommes, qui se connaissent depuis vingt-cinq ans, ont beaucoup de choses à se dire, et c'est en musique qu'ils ont décidé de le faire. Ils savaient qu'en imaginant un projet à deux pianos, ils partageraient le même credo : jouer le moins de notes possible, et juste les bonnes. Les 88 touches de leur instrument leur ont toujours semblées une traîtreuse invitation au bavardage et aux effets de manche inutiles. Mais si cela était vrai pour un piano, que dire de deux ?

C'est à cette énigme (en anglais : riddle) qu'ils ont décidé de s'attaquer dans cet album. Véritable creuset dans lequel se fondent ici toutes leurs expériences passées, le répertoire fut ainsi écrit par les deux hommes avec une patience d'artisan. Le résultat sont ces neuf pièces, dans lesquelles ils expriment leur joie profonde de jouer ensemble, de danser constamment sans jamais se marcher sur les pieds, de tricoter des rythmes et des mélodies aux couleurs imprévues. Blues, Tango, Ragtime, Reggae, Valse : un véritable tour du monde qui ne se raconte qu'à Paris, où se rencontrent de façon si singulière les musiques des cinq continents.

Mixé par Dominique "Dume" Poutet, l'enregistrement place Ray et Laurent de part et d'autre de telle sorte que leurs basses respectives se rejoignent au milieu tandis que leur aigus s'éloignent aux extrêmes. Ce choix, qui entretient parfois le mystère de qui joue quoi, est bien loin de celui qui mettrait en scène deux champions dans chaque coin du ring et les verrait s'affronter, comptant les points.

Ici, c'est la danse qui est de règle et seule compte la musique qui, sans relâche, est conçue à deux pour ne sonner qu'une.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire