Publicité

Concert Orchestre symphonique région Centre-Tours

Valse-fantaisie de Mikhaïl Glinka
Concerto n°1 pour violon et orchestre en ré majeur de Serge Prokofiev
Symphonie n° 2 en do majeur de Robert Schumann

Né en 1804 et mort en 1857, Mikhaïl Glinka est un des précurseurs de la musique russe. Deux de ses opéras en particulier, Une Vie pour le Tsar et Rouslan et Ludmila, ont eu une influence décisive sur le Groupe des cinq (Balakirev, Rimski-Korsakov, Borodine, Moussorgski, Cui).

Serge Prokofiev a été l'élève de Rimski-Korsakov. Son Concerto n°1, écrit en 1917, alors qu'il avait 26 ans, n'a été créé qu'en 1923, à Paris, au cours d'un concert qui vit aussi la création de l'Octuor pour instruments à vent de Stravinsky.

L'œuvre de Robert Schumann est un des points culminants du romantisme allemand. Sa deuxième symphonie, dont le caractère triomphant contraste avec la très mauvaise santé de Schumann au moment de la composition, a été créée en 1846, à Leipzig, sous la direction de Félix Mendelssohn.

Mené par Jean-Yves Ossonce, l'Orchestre Symphonique Région Centre-Tours obtient depuis plusieurs années une grande reconnaissance nationale et internationale, tant dans le domaine symphonique que dans le domaine lyrique. Pour cette soirée, il fait appel à deux jeunes et remarquables talents : Ariane Mathiak (qui a étudié la direction d'orchestre auprès de Leopold Hager puis Seiji Ozawa) et à Alexandra Soumm, issue du Conservatoire de Vienne.

La Halle aux grains Blois

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire