Publicité

Concert Maitre Gims à Strasbourg

Rappeur particulièrement actif issu du groupe Sexion d'Assaut, Maître Gims est devenu un artiste incontournable de la scène française. De son vrai nom Gandhi Djuna, Maître Gims est né à Kinshasa dans une famille de musiciens. Son père, Djanana Djuna, est chanteur au sein de la troupe de Papa Wemba. Le futur rappeur arrive en France à l'âge de deux ans, en 1988. Ses parents sont alors sans-papier, et Maître Gims passera une partie de son enfance dans des familles d'accueil, et vivra dans des squatts durant son adolescence.

Très tôt tourné vers la musique rap, Maître Gims se nourrit d'artistes comme Nate Dogg, 50 Cent, Michal Jackson ou encore Eminem. Il se lance sur la scène rap tout comme ses frères Dadju, Bedjik et Xgangs. Maître Gims grandit à Paris, où il rencontre ses amis de la Sexion d'Assaut. En 2003, le rappeur sort ses premiers titres avec son groupe, tout en intégrant le duo 3e Prototype.

En 2005, la Sexion d'Assaut sort un premier album : La Terre du milieu, dont Maître Gims illustre la pochette. L'année suivante, Maître Gims débute la production et compose plusieurs instrumentales, qu'il présente dans son maxi "Pour ceux qui dorment les yeux ouverts", qui reste confidentiel.

En 2009, Maître Gims fait sa première tournée en France avec la Sexion d'Assaut. Auteur, compositeur et interprète, le rappeur signe de nombreux morceaux de l'album "L'Ecole des Points Vitaux", notamment "Casquette à l'envers". Le succès du groupe permet au label de Sexion d'Assaut, Wati B, et à Maître Gims de se faire connaître partout en France.

Fort de ce succès, Maître Gims entame une carrière solo, en présentant plusieurs titres inédits sur YouTube, avec la série de vidéos intitulées "Ceci n'est pas un clip", où le rappeur dévoile progressivement ses derniers morceaux. Ce travail de communication, très apprécié par les fans, prépare la sortie de Subliminal, premier album solo sorti en 2013.

  • 0 892 68 36 22

Zenith Strasbourg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire