Publicité

Concert Jeunesse Eternelle à Grenoble

Tôn-Thât Tiêt Création mondiale 2015 ? Felix Mendelssohn Concerto pour violon et orchestre nº 2 en mi mineur opus 64 ? Wolfgang Amadeus Mozart Symphonie nº 41 "Jupiter" en do majeur KV 551 Né en 1985, Michael Barenboim a déjà joué avec les Philharmoniques de Berlin et de Vienne et mène également une belle carrière de chambriste. Son jeu allie élégance du phrasé et mordant des attaques. C’est l’œuvre la plus célèbre de Mendelssohn : le Concerto pour violon et orchestre en mi mineur, avec son thème inimitable, fait partie des incontournables de la musique romantique. À Grenoble, la partie soliste de ce concerto sera tenue par Michael Barenboim, fils du pianiste et chef d’orchestre Daniel Barenboim. Né en 1985, Michael Barenboim a déjà joué avec les Philharmoniques de Berlin et de Vienne et mène également une belle carrière de chambriste. Son jeu allie élégance du phrasé et mordant des attaques. Sous la direction de Nicolas Chalvin, l’Orchestre des Pays de Savoie propose également la Quarante-et-unième Symphonie "Jupiter" de Mozart, offrant un dialogue entre l’enfant de Salzbourg et le compositeur du Songe d’une nuit d’été. Mais l’autre événement de cette soirée, c’est la création mondiale d’une œuvre du compositeur d’origine vietnamienne Tôn-Thât Tiêt. À 81 ans, ce musicien formé au Conservatoire de Paris, et à qui l’on doit notamment la musique du film L’Odeur de la papaye verte, n’a rien perdu de sa verve compositionnelle. Ses œuvres, mêlant étroitement influences orientales et occidentales, possèdent une poésie intemporelle.

  • 0 892 68 36 22

MC2 Maison de la culture Grenoble

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire