Publicité

Concert Axel Reynaud, Nazca, Auren - Trois Baudets

A l'origine, il y a une artiste, une voix où se joignent fausse candeur et réelle mutinerie, des chansons où l'astuce des textes et la folie mélodique sont vécues comme un acte d'insoumission. AUREN, c'est une pop-folk soignée, sensuelle et entrainante.

A la rencontre du folk et des chants tribals, NAZCA donne à ses mélodies pop un aspect sauvage et organique : des percussions brutes, parfois guerrières, qui se heurtent aux voix cristallines dont les harmonies savantes se mêlent au ukulélé et aux nappes sonores du clavier. Nazca, c'est surtout l'alliance parfaite de la voix limpide de Juliette, avec celle plus caractérielle de Zoé, des rythmes de guitares de Marc et des percussions saisissantes de Navid, dont le mélange sonne comme une évidence.

AXEL REYNAUD a 22 ans et c'est un garçon qui chante. Des chansons pop, légères et graves, des chansons en français, des chansons sentimentales, des chansons sur rien qui racontent beaucoup. Qu'est-ce qu'elles racontent, ces chansons si jeunes qui viennent pourtant de si loin ? L'amour qui fait mal, les déménagement qui nous séparent, les décalages horaires qui nous déchirent, les secrets cachés derrière les visages qu'on embrasse. Entre ingénuité et discernement, ces chansons-là qui disent « je » pour parler aux autres sont moins inoffensives qu'elles n'y paraissent.

  • 01 42 62 33 33

Billetterie

Concert

Les Trois Baudets 64 Boulevard de Clichy, 75018 Paris France

Nazca

Venez découvrir l'EP Of Lights and Shades de Nazca, ainsi que leur tube For the Braves, dont le clip vient d’être dévoilé. Un clip dont le final laisse sans voix tant la beauté des images est saisissante. Avec cette nouvelle vidéo, et un titre entêtant dès la première écoute, Nazca se place comme l’un des groupes phares de la nouvelle scène en 2017 !
A la rencontre du folk et des chants tribals, Nazca donne à ses mélodies pop un aspect sauvage et organique : des percussions brutes, parfois guerrières, qui se heurtent aux voix cristallines, dont les harmonies savantes se mêlent au ukulélé et aux nappes sonores du clavier. Un métissage paradoxal entre douceur et puissance, une impression de vie, de « naissance », dont « Nazca » est l’interprétation en espagnol. Nazca, c’est surtout l’alliance parfaite de la voix limpide de Juliette, avec celle plus caractérielle de Zoé, des rythmes de guitares de Marc et des percussions saisissantes de Navid, dont le mélange sonne comme une évidence. Une formation intimiste, tant dans son rapport à la musique qu’au public, qui vous scrute et vous caresse du regard.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire