Publicité

Clémentine Célarié dans La Vie d'une femme

L’héroïne, belle, veuve et déprimée, traîne son ennui de palace en casino, recherchant l’excitation des autres pour ne pas avoir l’impression d’être morte. Soudain, à Monaco, elle tombe amoureuse de deux mains, deux mains fines, puissantes, expressives, tendues, nerveuses, celles d’un jeune homme qui perd à la roulette. Il en découle une incroyable odyssée : en vingt-quatre heures, elle devient une autre femme que celle qu’elle fût pendant quarante ans. Elle se surprend, et nous surprend, à chaque seconde… Chez Stefan Zweig, ami de Freud, il n’y a pas que la volonté de comprendre, il y a aussi celle de guérir. Seulement guérir de quoi… Guérir de la passion? Non, guérir de l’idée sinistre qu’on pourrait vivre sans passion. Il amène l’humain à accepter ses labyrinthes plutôt qu’à les fuir. Un voyage fascinant dans la complexité humaine. Et aux côtés de Clémentine Célarié, Loris Freeman et Samuel Nibaudeau.

Le jeudi 23 mars à 20h30 au Centre culturel d'Auderghem à Bruxelles.
Tél. 02.660.03.03.

Réserver

Théâtre

Centre culturel d'Auderghem Boulevard du Souverain 183, 1060 Bruxelles Belgique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire