Publicité

Anne Paceo - concert Centquatre

Contribuant (hyper)activement à la dynamique du jazz français actuel, la jeune et intrépide batteuse Anne Paceo ne cesse de diversifier les expériences afin d’étendre toujours davantage son champ d’investigation musicale. Bright Shadows, son tout nouveau projet aux sonorités très contrastées, prend la forme d’une palpitante aventure collective, à la fois introspective et prospective, menée en toute liberté aux côtés de cinq remarquables partenaires de (grand) jeu.

Anne Paceo

Billetterie

Concert

Centquatre 5 rue Curial, 75019 Paris France

En (hyper)activité depuis le milieu des années 2000, la jeune et fureteuse batteuse Anne Paceo compte assurément parmi les individualités les plus frappantes de la très effervescente scène jazz française contemporaine. On a pu l’entendre déployer son jeu énergique et chatoyant dans des contextes musicaux très variés, comme accompagnatrice ou à la tête de ses propres formations. Désireuse d’étendre toujours davantage son champ d’investigation, elle ne cesse ainsi de diversifier les expériences. « La musique a toujours été pour moi un espace sans frontières », dit cette aventurière des temps (et des rythmes) modernes. Son esprit curieux et son tempérament audacieux se manifestent avec éclat dans Bright Shadows, nouveau projet aux sonorités très contrastées. Visant à « questionner ce qui fait tourner ce drôle de monde au sein duquel on tourne soi-même », en s’attachant notamment à la figure de l’étranger (cet étranger que nous portons tous en nous), Anne Paceo traduit ses interrogations et ses sensations sous forme d’une odyssée sonore entre ombre et lumière, menée en toute liberté. L’accompagnent ici le chanteur Florent Mateo, la chanteuse Ann Shirley, le claviériste Tony Paeleman, le guitariste Pierre Perchaud et le saxophoniste Christophe Panzani – chacun(e) d’entre eux apportant de vives nuances à la fresque collective.

Née en 1984 à Niort, Anne Paceo grandit en Côte d’Ivoire, où le rythme des percussions va scander son enfance. Elle apprend à jouer de la batterie à l'âge de 10 ans et s'initie au jazz durant l'adolescence. Entrée en 2005 au Conservatoire National Supérieur de Paris, elle va y étudier pendant quatre ans, en particulier auprès du batteur belge Dré Pallemaerts. Durant cette période d’apprentissage, elle crée le trio Triphase et joue autant que possible pour développer sa pratique. Elle devient rapidement une instrumentiste très recherchée, du jazz au rock indépendant en passant par les musiques...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire