Publicité

André Manoukian : Le Chant Du Périnée - Théâtre de l'Oeuvre

LE CHANT DU PÉRINÉE
DU 7 OCTOBRE AU 30 DÉCEMBRE 2019 (les lundis à 20h)
Conférence pianotée par André Manoukian.

 "Savez-vous que le premier microsillon fut inventé en 3000 avant JC dans une pyramide égyptienne? 
Que les chanteurs à la voix aigüe affolent les filles ?
Que l'expression ''Con comme un ténor" est justifiée par les lois de l'acoustique ? 
Que l'exécution de Robespierre a donné naissance au Jazz ?
Que les notes de la gamme influencent nos humeurs ?
 
Assis au piano, André Manoukian nous propose un parcours érudit et déjanté dans l’histoire de la musique.
Il nous explique pourquoi certaines notes nous tirent des larmes, quand d’autres nous angoissent ou nous rendent idiots d’amour.
 
Il nous fait partager la magie de la création musicale.
 
Si le petit Wolfgang, à 3 ans, cherchait « les notes qui s’aiment » sur son clavecin, donnant au passage la plus belle définition de la musique, l’inspiration suprême, c’est… quand on se fait larguer. 
 
Un bon chagrin d’amour, rien de mieux pour composer…
 
Beethoven et Wagner, en grands spécialistes du râteau, ont produit une quantité impressionnante de chefs d’œuvres.
 
André ayant connu lui-même un certain nombre de muses et de sirènes, a voulu savoir pourquoi il transpirait de la moustache quand une jeune fille chantait « Fever » en claquant des doigts à contretemps.
 
Tachant de percer le mystère de la voix, il nous emmène des Égyptiens de l’Antiquité aux divas du jazz en passant par les castrats de la Renaissance.
De sa cure de désintoxication vocale à sa rédemption grâce à Pythagore et Claude François, André Manoukian nous brosse une histoire de la musique comme vous ne l’avez jamais entendue
 
Vous n’écouterez plus jamais Sheila de la même manière ! "

Billetterie

Théâtre de l'oeuvre 55 rue de Clichy, 75009 Paris France

Prochaines dates

ANDRE MANOUKIAN
Le chant du périnée

Conférence psycho-érotique pianotée par André Manoukian

" Savez-vous que le premier microsillon fut inventé en 3000 avant JC dans une pyramide égyptienne ?
Que les chanteurs à la voix aigüe affolent les filles ?
Que l'expression ''Con comme un ténor" est justifiée par les lois de l'acoustique ?
Que l'exécution de Robespierre a donné naissance au Jazz ?
Que les notes de la gamme influencent nos humeurs ?
 
Assis au piano, André Manoukian nous propose un parcours érudit et déjanté dans l’histoire de la musique.
Il nous explique pourquoi certaines notes nous tirent des larmes, quand d’autres nous angoissent ou nous rendent idiots d’amour.
 
Il nous fait partager la magie de la création musicale.
 
Si le petit Wolfgang, à 3 ans, cherchait « les notes qui s’aiment » sur son clavecin, donnant au passage la plus belle définition de la musique, l’inspiration suprême, c’est… quand on se fait larguer.
 
Un bon chagrin d’amour, rien de mieux pour composer…
 
Beethoven et Wagner, en grands spécialistes du râteau, ont produit une quantité impressionnante de chefs d’œuvres.
 
André ayant connu lui-même un certain nombre de muses et de sirènes, a voulu savoir pourquoi il transpirait de la moustache quand une jeune fille chantait « Fever » en claquant des doigts à contretemps.
 
Tachant de percer le mystère de la voix, il nous emmène des Égyptiens de l’Antiquité aux divas du jazz en passant par les castrats de la Renaissance.
De sa cure de désintoxication vocale à sa rédemption grâce à Pythagore et Claude François, André Manoukian nous brosse une histoire de la musique comme vous ne l’avez jamais entendue
 
Vous n’écouterez plus jamais Sheila de la même manière !"

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire