Publicité

ALEPH, Le Piano de L'Orient - Musiques du Monde Jazz à L'Olympia

Aleph qui sera en concert à L’Olympia le 28 mai 2016 accompagné par un orchestre de 15 musiciens.

Aleph est un pianiste – compositeur – arrangeur libanais. Il a été sensible à plusieurs influences et son spectacle est complet entre tendance jazz, oriental et classique.

Aleph, fou de son clavier et passionné de sons, apprivoise le piano occidental. C’est l’Orient qui va s’exprimer avec les moyens de l’Occident.

La particularité d’Aleph : son doigté, son jeu rythme, sa facilité d’improvisation et d’adaptation, ses harmonies aux résonances des plus originales et touchantes.

Influencé par le Tango, le Flamenco, le Jazz Manouche, les légendes de la musique orientale et la musique Cubaine des années 60, cela lui donne un style hybride, particulier et authentique.

Aleph partage la scène avec deux voix libanaises, Dia et Yasmina et des solistes de 8ème Art tels que l’Orient Andalou Kanj, Raed, Ramzi et Labex ainsi que des artistes espagnols qui ont participé à l’enregistrement de son album à Madrid. Parmi ces musiciens, Antonio Serrano, Diego Galaz, Paquito Gonzalez, Yelsy Heredia et Pablo Martin Caminero.

A L'Olympia le 28 mai 2016 à 20h30
Accompagné par 16  musiciens.

Marc Hatem sera en première partie (révélation The Voice 5).

Réserver

Concert

L'Olympia Paris France

Biographie

Aleph, pianiste –compositeur –arrangeur est  né au Liban le 7 Juin 1980.
Il découvre la musique à l’âge de trois ans, en tapotant sur un petit piano en bois, où les touches noires sont justes peints sur les blanches. Il réalise qu’il manque quelque chose, mais quoi? Un peu plus tard, et avec un “vrai “ piano, il essaie de retrouver les mélodies qu’il jouait et se réjouit de finalement entendre ce qu’il avait en tête et ce qui lui manquait, les touches noires. Aleph, fou de son clavier et passionné de sons, apprivoise le piano occidental. C’est l’Orient qui va s’exprimer avec les moyens de l’Occident, sans fard ni subterfuge car : « Avec Aleph tout est harmonieux et le piano ne semble pas souffrir. Le quart de ton en sort tout naturellement. »

La particularité d’Aleph : son doigté, son jeu rythme, sa facilité d’improvisation et d’adaptation, ses harmonies aux résonances des plus originales et touchantes.  Autodidacte de génie, Aleph ne croit qu’en l’effort personnel, l’exercice et l’intuition, mais il reconnaît volontiers que ses « détours académiques » lui ont apporté une base classique et technique nécessaire à sa formation. Influencé par le Tango, le Flamenco, le Jazz Manouche, les légendes de la musique orientale et la musique Cubaine des années 60, cela lui donne un style hybride, particulier et authentique. La musique est une plénitude intérieure que les interprètes font passer à ceux qui les écoutent.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire